Mauritian Politics

La Pensée Unique à Maurice

Avant de rentrer dans le vif du sujet, définissons tout d’abord l’expression <<pensée unique>>.

L’expression pensée unique est employée avec une connotation fortement péjorative pour dénoncer le conformisme d’idées considérées comme majoritaires et incontestables, auxquelles les gouvernants et les grands médias ne confronteraient plus d’idées opposées et sur lesquelles il faut nécessairement s’aligner.

Cette pensée unique à Maurice est omniprésente.  Elle nous hante dans chacun de nos choix.

La libéralisation économique à outrance

Nos politiciens ne jurent que par les investissements directs provenants de l’étranger. S’il n’est pas question de grandes multinationales qui délocalisent une partie de leurs activités en utilisant les sociétés offshores et d’outsourcing à Maurice, il est question d’accaparement des plages mauriciennes pour construire des hotels de luxe et autres propriétés privées pour une clientèle sélecte.  

L’honorable Showkutally Soodhun, ministre des Terres et du Logement, est un ami intime de la royauté en Arabie Saoudite. Il va souvent rendre visite à la royauté pour demander le soutien de l’Arabie Saoudite pour le financement de projets à Maurice. Fait marquant: Maurice a proposé à l’Arabie Saoudite d’investir dans des projets de smart cities en 2015.

C’est dans ce but que l’Arabie Saoudite est grandement sollicité pour participer au financement de ces projets ; dans ce cas, l’acquisition des terres serait soumise à un bail de 99 ans pour construire ces villes intelligentes qui aideront économiquement, socialement et technologiquement le pays. — Source: ict.io

Alors que les grands débats au niveau mondial se portent sur la mondialisation et les effets néfastes du capitalisme libéral, à Maurice tout va bien, nous ne nous posons aucune question.

Les partis traditionnels

Le plus grave, selon moi, c’est que la pensée unique concerne aussi le choix des partis politiques. La population mauricienne vote majoritairement pour les partis traditionnels. J’espère que les mentalités ont évolué depuis les dernières élections mais en règle générale, la population mauricienne considère que les seuls partis dits “serieux” sont: le PTR, le MMM, le MSM et le PMSD.

Il existe un sentiment de fatalisme hallucinant de la part de l’électorat!

Il faut voter pour le parti qui va gagner!

Ayant discuté avec certains observateurs politiques, j’ai aussi réalisé que les Mauriciens votaient pour la formation politique qui avait le plus de chance de gagner, ce qui permet de comprendre la frénésie autour du clip “Vire Mam” sur Facebook, qui a eu un impact direct sur les intentions de vote, lors de la victoire de l’Alliance Lepep aux dernières élections.

Les Mauriciens suivent la tendance générale. Ils ne votent pas pour le parti qui va être le représentant de leurs valeurs et de leurs idéologies sociales et économiques. D’ailleurs, ils ne se posent même pas ce genre de question. Il y a très peu de Mauriciens qui prennent le temps de lire, de comprendre et de critiquer les manifestes électoraux des partis politiques.

Par ailleurs, les partis politiques traditionnels à Maurice ne mènent pas de vrais combats. Il n’y a pas aucune démarcation claire et nette au niveau des idéologies politiques. Ils ne sont que des opportunistes qui flairent les bons coups quand le parti au pouvoir abuse de la bienveillance du peuple mauricien dit <<lepep admirab>>.

Blanc bonnet, bonnet blanc!

Le systeme éducatif et les différentes formes d’intelligence

Notre système éducatif ne favorise pas l’émergence des idées contraires. Je conçois qu’il existe quelques exceptions qui confirment la règle. Cependant, que ce soit au primaire, au secondaire et meme au tertiaire, on n’encourage pas les élèves à questionner ce qu’ils sont en train d’apprendre. D’ailleurs, il n’existe souvent qu’une seule bonne réponse aux questions posées lors des examens.

Nous n’encourageons donc pas les élèves à s’ouvrir à toutes les possibilités mais nous leur disons comment réfléchir…il n’y a qu’une seule bonne réponse donc une seule façon de penser.

Ceux qui échouent aux examens sont considérés comme des moins que rien. Ces gens là n’ont pas d’avenir. Par ailleurs, ceux qui reusissent brillamment leurs examens sont considérés comme faisant partie de l’elite intellectuelle ! Ce genre de réflexion peut indiquer deux choses, soit:

Soit:

  • Nous considérons une certaine forme d’intelligence comme étant la plus importante pour réussir au sein de la société.

Une nation de droite, qui rêve de gauche!

Nous avons les politiciens que nous méritons.

Nous voulons du progrès mais nous sommes conservateurs à la base.

Nous voulons une économie prospère mais nous continuons à élire les memes chefs d’état qui sont corrompus jusqu’à la moelle.

Nous voulons avoir plus d’opportunités pour nos enfants mais nous rejetons les nouveaux partis politiques qui font confiance aux jeunes.

L’esprit humain est comme un parapluie : il marche mieux lorsqu’il est ouvert. — Darryl Cowl

Il n’est pas trop tard pour changer…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s