Un village entier arrêté pour trafic de cannabis

No comments
Nous sommes le 10 janvier, dans un petit village au nord de l’île, quand les unités de l’ADSU débarquent et interromptent les célébrations du nouvel an des habitants. La, ils y trouvent toutes sortes de concoctions – du cannabis en compote et en pot, du beurre de cannabis, du cannabis cristallisé et même un laboratoire qui a fusionné le cannabis et les ”margozes’.  Suite à leurs démarches, la vente des margozes a augmenté par 4000%.
En effet, ce village, de près de 500 habitants, était le site d’une exploitation de cannabis à grande échelle. Les planteurs remettaient leurs plantes, qu’ils cultivaient sur 4 arpents de terre, à des usines de fortune ou les employés triaient les fleurs des feuilles et des branches. Les branches étaient utilisées pour leurs fibres et devenaient des T-shirts, des pantalons, des « gunnys », des rideaux, des soutien-gorges, des robes de mariée et des couvertures, en outre.
Les feuilles étaient vendues ou utilisées en cuisine alors que les fleurs et la résine, les stars de l’opération, devenaient toute sortes de produits pouvant être fabriqués sur le site – shampoing, eau de toilette, iPhone, de l’essence, du chocolat, de l’huile essentielle, du miel, de la farine et plein d’autres produits que l’ADSU a confisqués.
Chaque maison avait sa spécialisation et les employés bénéficiaient même d’une cantine. Et au milieu du site, un laboratoire amplement équipé pour la gérance génétique des plantes.
Moween Flassere
Dr Mowen Flassere
« Une honte pour la science », nous dit le Dr Mowen Flassere, le chef de l’opération, « des années de recherche scientifique envolées », dénonce-t-il.
qe2ha07amv7z
Le chien renifleur qui a aidé les unités de L’Adsu dans leur enquête.
Selon les autorités, le Dr Flassere, un exilé de l’île de la Réunion, utilisait les revenues de cette opération pour héberger et nourrir ses employés et pour financer ses recherches.
« Ce sont nos collègues de l’île sœur qui nous ont informé de la présence du Dr Flassere sur notre île », nous dit le Sergent Gamatry Bananally de l’ADSU, qui se félicite de leur succès, ces malfaiteurs n’agiront plus au détriment de notre société. »
Le Dr Mowen Flassere, lui, va être rapatrié dans la semaine.

This article is a satirical piece, as part of our weekly contribution to the world of satire.

Advertisements