Cité Barkly : James se drogue parce qu’il s’ennuie

Suivant le reportage de L’Express qui nous donne des explications approfondies quant au trafic de la drogue dans ce fief très convoité des dealers, nous sommes allés sur le terrain pour en déduire les effets de cette épidémie.
Nous faisons la rencontre de James, 16 ans, qui habite une maison estimée à Rs700 000, avec ses parents et ses 2 soeurs.  James est toxicomane, c’est pour cela qu’on le rencontre car nous y sommes allés pour observer le train de vie des toxicomanes.
James prend de l’héroïne quasiment tous les jours, il finance son addiction avec l’argent qu’il se fait en vendant des sous-vêtements pour femmes dans les rues de Port-Louis avec ses parents.  On l’observe pendant qu’il est en train de se ‘shooter’, une scène digne d’un film contemporain.  Dès que le produit se vide dans sa veine, il s’allonge, en extase, trêve de stress, au revoir pauvre monde.
41457100-heroin-jpg
L’héroïne
Mais l’héroïne est une substance délétère pour la santé et c’est illégal d’en consommer à Maurice.  Or, James accueille la dépendance à bras ouverts parce qu’il s’ennuie.  Il raconte:
Monn plein galoupe derrière boule kuma 1 PD.  Mo plein guet tv, zuer lor portab alor monn rod 1 lot divertissement.  Sa fer mwa gagne bon pendant 6 heures temps.
James n’a pas pu répondre à notre liste de questions car il s’est endormi, sourire au visage, tel un gars flegmatique.
%d bloggers like this: