Le Muslim Ladies Council donne raison à l’époux de Ruwaidah, qui l’aurait battue à plusieurs reprises

Elles contestent les réactions populistes autour de ce scandale et témoignent que la loi de Charia a été suivie à la lettre dans cette affaire.

Les lois de la république ne sont pas primordiales selon elles car les traditions et les coutumes musulmanes ont été respectées.

 Les parents devaient appliquer leur autorité, selon le Muslim Ladies Council.

%d bloggers like this: