Accusé d’avoir agresser sexuellement sa cousine quand elle avait 7 ans, il retrouve la liberté

La magistrate Niroshni Ramsoondar a prononcé en faveur de l’accusé, un homme de 44 ans, en citant le manque de preuves dans cette affaire.

Une charge d’attentat à la pudeur et de relation sexuelle avec une mineure pesait contre lui.  Il a été disculpé ce 27 juin.

Les faits se sont produits en décembre de 1986 et 1988 à Trou-aux-Biches.  Selon la victime, qui passait ses vacances scolaires dans le bungalow de ses grands-parents en compagnie de ses proches, y compris le cousin en question, l’accusé aurait commis des attouchements à son égard.

La victime avait été examinée par deux médecins différents qui n’ont pas témoigné en sa faveur au cours du procès.

La magistrate a critiqué la victime pour avoir attendu si longtemps, soi 30 ans pour initier une enquête.  Elle a aussi fait remarquer que l’accusé se trouvait en Afrique du Sud en 1988.

%d bloggers like this: