La poudre pour bébé Johnson provoque le cancer

22 femmes ont développé un cancer de l’ovaire après avoir utilisé cette poudre. Elles ont obtenu des dommages avoisinant dans les Rs 166 milliards, un chiffre qui témoigne de sa dangérosité.

Le procès, qui a eu lieu dans l’État du Missouri, aux Etats-Unis, a duré six semaines. Les 22 femmes ont expliqué avoir utilisé la poudre pour bébé et autres produits de Johnson & Johnson pendant longtemps. Elles ont appris qu’elles souffraient du cancer de l’ovaire  et selon leurs avocats, la compagnie était au courant, depuis les années 1970, que le talc contenait de l’amiante mais n’en aurait pas averti les consommateurs.

Le géant pharmaceutique insiste que ses produits ne sont pas cancérigènes. Déplorant avoir été victime d’un procès «fondamentalement injuste», la compagnie fera appel du jugement. Toutefois, Johnson & Johnson fait face à quelque 9 000 procès liant au cancer de l’ovaire.

%d bloggers like this: