Une fille de 12 ans s’est donnée la mort après avoir passé des heures sur les réseaux sociaux

Jessica Scatterson s’est donnée la mort le 22 Avril 2017.  L’enquête pour déterminer la cause du décès a établi que la jeune fille était hyper active sur les réseaux sociaux et avait même partagé une photo de son pied en écrivant ” RIP ” ( Rest In Peace ) dessus.

L’enquête a aussi révélé que ses amis la tourmentaient et elle aurait eu des coups et des marques au visage un jour, à son retour de l’école.

Elle vivait avec son père, après que sa mère les aurait abandonnés à leur sort.  Jessica devait aider son père à gérer les travaux domestiques.  Ses amies étaient au courant que Jessica s’automutilait mais n’auraient rien dit à son père.

12344646-6928021-Drawings_and_notes_referencing_death_and_suicide_were_found_in_h-a-23_1555421996081

Ses amies à l’école la charriaient car elle n’avait pas de mère.  Le médecin légiste qui avait pour tâche de déterminer la mort de la jeune fille, a conclu, que l’intensité de ses activités sur les réseaux sociaux aurait mené jusqu’à sa mort, car sa santé mentale fut perturbée par les postes encourageant à l’auto-mutilation et au suicide.

Le gouvernement britannique compte promulguer une loi visant les réseaux sociaux afin de protéger les jeunes personnes exposées à des contenus morbides.